[FOOTBALL] Princes @ Fenris

Nous espérions un temps presque clément, nous avons eu de l’eau et de la boue. Les Princes de Montbéliard représentaient le plus gros challenge pour les Fenris de Dijon, leur système bien rodé est parfaitement adapté aux conditions de jeux dégradées par la pluie, car basé essentiellement sur des courses. C’est l’attaque Fenris qui a pourtant mis sa défense en très mauvaise posture après avoir perdu la balle sur ses 10 yards et quasi offert aux Princes leur premier touchdown.

L’attaque, incapable de produire le moindre jeu pendant le premier quart temps, a laissé à l’équipe adverse le contrôle du ballon. Malgré une très bonne réaction défensive en 2ème quart stoppant toutes les tentatives des Princes jusqu’à la fin de la rencontre, le mal était fait et les 19 points encaissés en premier quart ne furent jamais contestés par les Fenris.

Le reste de la rencontre fut stérile, le terrain était transformé une fois de plus en bourbier d’où aucun système de jeu n’a pu s’exprimer.

Cette défaite montre la dure réalité de notre sport dans lequel le système de jeu dépend moins de la capacité des équipes à mettre en valeur leurs talents, que de la qualité du terrain. Le football américain se joue dans les airs et à la course, un terrain impraticable et un ballon gorgé d’eau et de boue pesant plus de 3Kg, condamne l’équipe à jouer au sol en limitant des échanges de balles ou les feintes trop risquées, et limitant la stratégie à son expression la plus simple, privant au passage les spectateurs d’une expérience excitante.